Accueil > Justice > Il n’y a jamais rien d’évident en matière criminelle.

Il n’y a jamais rien d’évident en matière criminelle.

Partager sur Facebook.

Puisqu’il faut bien commencer la distribution par quelqu’un, c’est le Figaro qui va trinquer ; un bon gros article bien juteux sous le titre : «Cambrioleur tué : le récit d’une nuit cauchemardesque» publié le 22 octobre 2009 sous la plume de F. Galaud. Un vrai tire-larme de première, pensez donc ! Une famille tranquille agressée nuitament chez elle par un djeun louche (il s’appellait Saïd, c’est pour ça qu’il est louche. Non, ça c’est pas le Fig qui le dit, ce sont les commentaires des pelleteux d’Internet qui ont remué les feuilles de choux régionales pour le trouver). Heureusement, la victime s’est rendue maîtresse de l’agresseur, et l’a tout juste un peu tué. Le seul dilemme de l’article, c’est que le héros des familles est prof. Vu le lectorat, on n’est pas passé loin de la catastrophe, imaginez un peu qu’il se soit appelé Mohamed en plus, le Fig était mal. Pour l’article, c’était rapé, direction les chiens écrasé. Ce fut chaud.

Bref. L’article paraît, et les commentaires s’enquillent comme des perles. Je ne vais pas citer d’exemples, la prose de ces bons français incapables d’écrire leur langue sans fautes étant particulièrement mauvaise. Mais sur 305 messages répertoriés à cette heure, il y en a bien 290 pour s’étonner de la mise en examen du prof du chef «d’homicide volontaire» ; ça fait quand même 290 ânes fiers comme Artaban d’ignorer avec superbe les bases de leur système judiciaire. Fiers, et persuadés que le gros bon sens, gras comme des yeux sur un bouillon, fait largement l’affaire. C’est d’une tristesse.

D’humeur exceptionnellement pédagogue, je me suis fendu d’un billet explicatif. En voici le texte :

« L’évidence en matière criminelle, c’est le lit de l’erreur judiciaire. Combien faudra-t-il d’Outreau, d’affaires Grégory, d’affaires Dils, et autres, pour que la société se fiche ça dans le crâne ? (sachant bien sûr qu’une personne tout à fait honorable peut tout à fait demain devenir en un trait de plume journalistique le pire criminel de l’histoire à tort ou à raison).
L’enquête n’est pas seulement souhaitable, elle est nécessaire. D’abord parce que la Légitime Défense, ça se prouve, même s’il existe comme en l’espèce une présomption simple légale. Qui vous dit que Monsieur ne cherchait pas à se débarrasser de Mme d’une manière insoupçonnable, et qu’il a soudoyé un de ses étudiants peu scrupuleux pour faire le job ; pris de peur d’être éliminé en même temps, il décide de supprimer la preuve avec l’agresseur ? Roman ? Certainement. Mais ça se vérifie. Il existe des assassins tortueux.
Ensuite, une limite du droit pénal, c’est que l’enquête s’arrête au décès du délinquant. Ici le « voleur » étant mort, on ne peut pas enquêter directement sur les motifs de sa tentative. Pour savoir autant que possible *pourquoi* il a choisi ces victimes-là, il faut ouvrir une enquête sur une autre base. L’homicide permettra de rechercher ces raisons. Et il n’est pas du tout évident que ce soit une simple affaire de vol. Peut-être voulait-il assassiner la famille par vengeance, et a décidé de se faire de l’argent de poche au passage. Dans ce cas, établir ce fait serait a contrario une cause certaine de magnanimité pour celui qui l’a tué, car sinon, 3 personnes seraient certainement mortes.
Enfin, un détail technique : la LD est forcément un acte volontaire. Si on ouvrait sur une qualification d’homicide involontaire, alors, ça signifierait que le procureur ne croit pas à la LD. On peut ne pas souhaiter toutes les conséquences de ses actes de défense, mais il faut vouloir se défendre. »

Deux lecteurs avec un peu plus de faisselle que de yop dans le crâne m’en ont remercié. Je leur retourne ici la politesse.

Publicités
Catégories :Justice Étiquettes : , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :